Historique

LA LUTTINE : MODE D´EMPLOI

Historique :

1998 : suite à deux expulsions (une au printemps à la Guillotière, l’autre en été à la Croix-Rousse), deux groupes de squatteurs se retrouvent à se partager l’espace de l’immeuble du 91 rue Montesquieu. Le squat gardera le nom du premier immeuble expulsé, « La Duende ». Des activités sont déjà organisées dans les locaux du rez-de-chaussée: friperie gratuite d’un côté, soirées et repas de l’autre (soirées de soutien, fêtes non-mixtes, repas de quartier…)

1999 : La Courly tente d’expulser les squatteurs. Bien décidés à continuer la lutte, ils occupent les locaux du Grand Lyon (propriétaire de l’immeuble) pour dire qu’ils/elles resteront rue Montesquieu. Illes repartent de l’occupation avec un engagement écrit qui leur donne un délai pour faire évaluer le coût de travaux pour mettre l’immeuble aux normes. Avec l’aide de l’ALPIL, des dossiers sont montés, des financements trouvés, et le processus de légalisation est lancé.

2001 : Les squatteurs signent un bail de location avec l’Opac. Des baux, en fait : ils sont signés appartement par appartement, mais les locaux du rez-de-chaussée restent collectifs.  Des soirées de soutien pour diverses luttes y sont organisées, un atelier de sérigraphie est créé, puis petit à petit la Lutine devient un lieu de réunion facilement accessible, l’Atelier ouvre un restaurant végétarien régulier, une permanence infokiosk permet aux punks de se retrouver les samedis après-midi…

Depuis 2006 : Les loyers des locaux du rez-de-chaussée sont gratuits. Ces locaux sont gérés par trois collectifs: l’Atelier des Canulars, Blackscreen, et La Lutine. Les baux restent quand-même précaires et renouvelables tous les ans.

La Luttine kesako?

La Luttine, c’est quatre murs où tout reste à inventer – un lieu de rencontres, d’échanges, sans logique de profit. A titre d’exemples, y ont déjà été organisés des repas prix libres, lectures publiques, expositions, réunions privées de divers collectifs, concerts acoustiques ou peu bruyants, « matosthèque », petits déjeuners, ateliers d’écriture, cours de langues des signes, tournois de ping-pong, séances d’écoutes de disques, etc. Depuis 2007, le lieu est ouvert au public tous les samedis après-midi sous la forme d’une « permanence infoshop »; selon les envies de chacun/e/s, il n’est pas à exclure qu’il ouvre à l’avenir aussi à d’autres moments.

La Luttine ne veut pas être un tremplin pour artistes en quête de gloire, associations se rêvant institutions, partis politiques en devenir et autres joyeusetés « alternatives ». La Luttine est autogérée, libertaire, méfiante quand il le faut, et consciente de son rôle de trouble-fête dans un quartier en pleine gentrification. Malgré cela, nous tentons de garder des rapports cordiaux avec le voisinage, ne serait-ce que pour ne pas mettre en danger la survie du lieu: sur le trottoir, un petit « bonjour » ne coûte rien, et ne pas laisser traîner ses déchets non plus!

LeFonctionnement :

S’inscrire sur le calendrier en indiquant les heures d’utilisation du local : fastoche

Les personnes qui utilisent La Luttine ont la responsabilité de ranger l’espace après leurs activités. Les tâches en question incluent: poubelles à vider, bouffe à ne pas laisser traîner (problèmes de souris et cafards), sol à nettoyer/ balayer, cafetière à éteindre/ nettoyer, aller acheter les trucs qui manquent (papier toilette, sacs poubelle…), penser à mettre un prix libre si l’on se sert du café, etc. C’est facile, ça ne prends pas beaucoup de temps, et c’est nécessaire vu que Mr Propre ne fait pas partie de La Luttine pour nettoyer derrière. Un pot prix libre est à disposition pour l’usage quotidien (PQ, café, filtres, éponges etc.)

Moins fastoche : Dans l´année La Luttine doit payer les factures d’électricité, d’eau, d’assurance et les charges de l’immeuble. Une participation pour ces frais sera  régulièrement demandée aux divers collectifs.

Les clés: trop de doubles des clés circulent. Il est préférable de faire tourner une même clé plutôt que d’en faire une nouvelle.

Le polycopieur: le mode d’emploi est à côté, ainsi qu’un pot prix libre pour participation aux frais. Merci d’amener votre propre papier ou, le cas échéant, de remplacer celui que vous avez pris.

Activités passées (en construction permanente.)

2013 (en construction)

  • Samedi  5 Janvier 2013: expo photo René Olvera (Mexique, photos de concerts hardcore punk)

2012 (en construction)

  • Jeudi 20 Décembre 2012: Projection du documentaire Noise & Resistance à 20h.
  • Samedi 22 Décembre 2012: Pour se remettre de la fin du monde, projection du film Class Of Nuke ‘Em High à 16h.

2011 (à venir)

2010

  • Samedi 13 novembre : Expo « Hardcore Temptation » par Luc Ardilouze
  • Samedi 13 mars : Bourse aux Disques

2009

  • Samedi 4 Juillet : Bourse aux Disques -> Infos.
  • Samedi 30 Mai : Repas « vegan & drug-free » + documentaire -> Infos.
  • Samedi 28 Mars : Soirée Buritos ! -> Infos.
  • Samedi 21 Mars : Expo « RAD PARTY » -> Infos.

2008

  • Samedi 20 Décembre : Exposition « Blackscreen » -> Infos.
  • Mercredi 17 Décembre : Soirée crêpe en soutien à La Luttine -> Flyer.
  • Jeudi 9 Octobre: Concert acoustique à la Luttine! GHOST MICE (folk-punk, USA) + KOONDA HOLAA (folk zarbi, Tchéquie) -> Flyer.

2007

  • Samedi 6 Octobre : Puces-trocs (amène tes livres, disques, fringues, walkmans ou objets de ta création à donner ou échanger… pas d’argent!)
  • Dimanche 30 Septembre : Petit-déjeuner végétarien-lien à partir de 10H00, chacun-e amène à manger.
  • Samedi 22 Septembre : Atelier collectif de création de fanzines, pochoirs & lynogravure…
  • 12-13 mai : Expo Arrache toi un oeil! -> Photos.

2006

  • Jeudi 21 Décembre : Resto de soutien à la Luttine -> Flyer.

Concerts de soutien à La Luttine

  • Lundi 22 Octobre 2012: LOTUS FUCKER + COCHE BOMBA + VEUVE SS + AUSTERE @ Grrnd Zero
  • Mercredi 8 Avril 2009 : DE HØJE HÆLE + LEXOMYL + THE SIOUX + PRESS GANG @ Grrrnd Gerland -> Infos.
    Vendredi 28 Décembre 2007 : Concert de soutien à Black Screen et La Luttine avec TENTACLES OF DESTRUCTION, LEXOMYL, OTAKU PARTY et MOTHERFUCKING -> Affiche.
    Vendredi 2 Février 2007 : Concert de soutient à la Luttine avec ZE REVENGERS, CHICKEN’S CALL et NOISY MACHINE-> Affiche.

lyon_afficheweb2EXPO_NAGA_petitconcertsoutientluttine   restosoutientluttinesoiree-crepes-flyers luttine_crepes_web Noel_Luttine DE HOJE FLYER-test-tramé-petit trocante TEXMEX_luttine002 luttine_dupont Burritoluttinesmall BSgig28-12-07 090617111142148817 090616104147445636 20110913-luttine-lyon 20090321-luttine-lyon

https://laluttine.wordpress.com/category/archives/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s